CLOSE
Back To Top
La petite adeesse l Food, Crea & Envies du moment

À la découverte du Vietnam

live / voyages

À la découverte du Vietnam

Pour mon tout premier post, j’ai décidé de parler de notre tout récent voyage à la découverte de mes origines, le Vietnam. Nous avons apprécié chaque pas, chaque instant, chaque secondes. C’était juste magique de découvrir ce pays chargé d’histoire, un passé certes douloureux, mais les vietnamiens sont tellement accueillants, souriants.

partir 18 jours au vietnam - 15/03/2019

Avant le départ

Cela fait un an que nous préparons ce voyage. C’est notre tout premier envol pour une destination hors Europe * l’avion : l’angoisse ultime 🙂 *

Au départ, nous avons essayé d’organiser le trip de A à Z, pour se rendre compte au final qu’on avait juste besoin de tracer notre itinéraire et voir sur place pour les hôtels, les déplacements d’une ville à une autre…

Notre itinéraire de départ était celui-ci :
Hô-Chi-Minh / Mui Ne / Nha Trang / Da Nang / Hoi An / Hué / Hanoi / Baie d’Halong / Phu Quoc

Entre temps, 1001 questions m’ont traversé l’esprit et j’ai passé pas mal de nuits blanches à taper sur google “turista vietnam”, “médicaments à prendre pour le vietnam”, “partir au vietnam”, “que voir au Vietnam”… Tant de questions, peu de réponses répondant à mes attentes de fille super angoissée de quitter sa bubulle.
Nous avons acheté 3 bouquins pour découvrir le Vietnam, que nous n’avons presque jamais ouvert. J’ai également préparé une pharmacie d’une bonne centaine d’euros, que je n’ai jamais utilisé sur place (bien sûre j’en ferais don à des associations 🙂 ). La valise était pleine à craquer d’habits que nous n’avons presque pas mis.

Tant de précautions, pas pour rien (le risque zéro n’existe pas), mais si j’avais su, j’aurais abordé la préparation de ce voyage avec plus de sérénité.

Il faut dire que les gens ne connaissent pas encore bien le Vietnam, bien que sur le web on peut trouver beaucoup d’informations pour se rassurer.

La psychose c’est surtout en pharmacie que je l’ai créée. Quand j’entends la pharmacienne me mettre en garde sur le fait que parfois on peut vous faire manger du chien, ou l’autre qui insiste à vous faire acheter 30 € d’anti-moustique.

Après avoir passé 18 jours, et avoir parcouru une bonne partie du Vietnam (zones assez touristiques), je peux ou presque, assurer que le Vietnam est une destination sûre, où bien entendu quelques précautions doivent être prises mais sans pour autant tomber dans une psychose qui vous fera dépenser plus de 200€ pour pas grand chose.

Et pour celles & ceux qui se posent des questions, je me ferais un plaisir de vous répondre 🙂

Arrivés à destination, c'est le KIFF TOTAL

Nous sommes partis de l’aéroport de Nice le samedi 23 février 19, destination DUBAI, notre première escale. 8h d’escale à vrai dire. Au début, nous étions tout contents, puis les heures passent et on avait qu’une seule hâte c’était de prendre l’avion en direction du Vietnam ! Il faut dire que l’attente était très longue, nous étions fatigués, puis rester assis sur des sièges d’aéroport c’est pas le plus confortable 🙂 Même si à Dubai, ils mettent à disposition des espaces de repos et des sièges-transat pour se reposer (un conseil, dès que vous en voyez un, prenez-le sans hésitation, ça vous empêchera de errer à 4h du mat’ à la recherche d’un petit endroit pour dodo).

8h plus tard, nous avons pris notre correspondance pour HCMV (Ho Chi Minh Ville).
Nous sommes arrivés le dimanche 24 février au soir. Je me souviens comme si c’était hier de toutes ces petites lumières que l’on voyait du hublot de l’avion. C’était juste magique.

Le passeport tamponné, le VISA validé, on sort de l’aéroport. Il fait chaud, mais c’est le kiff total, nous y sommes enfin. Un sourire s’est dessiné sur notre visage (il ne nous a pas lâché pendant ces 18 jours de bonheur).

Je ferais un article détaillé de chaque ville que nous avons visité. Mais voici un petit récapitulatif de notre parcours :

• Ho Chi Minh – 3 jours : nous étions dans la ville parfaite pour se mettre dans le bain. HCMV ne dort jamais. C’est notre toute première approche du Vietnam et nous avons adoré ! L’accueil, la circulation folle, les tentatives de traverser alors que personne ne s’arrête (scooters, camion, voitures confondus), les premiers repas, le premier pho… Tout nouveau, tout beau.

• Nha Trang – 3 jours : nous devions à la base visiter Mui Ne avant cette étape, mais nous n’avons pas pu car le trop juste niveau timing (il faut 4/5h pour se rendre à Mui Ne, nous aurions perdu 1 jours dans les transports). Arrivés à Nha Trang, on se croyait à Miami beach. C’est la première fois que nous voyons un bout de mer, le kiff total !

• Hoi An – 3 jours : nous avons adoré cette ville. La ville des Lanternes : romantique & agréable à vivre. C’est l’endroit où Doudou a adoré négocier sur les marchés. C’est également notre premier coup de coeur pour l’Hotel Osaka Villa que je détaillerais plus dans un article à venir.

• Hue – 2 jours : nous avons fait le choix de nous y rendre en voiture à partir de Hoi An, afin de découvrir quelques lieux à visiter (Les Mountains Marble – Lady Buddha – Le col des nuages – le village fantôme). Tant de découvertes en si peu de tant, mais un must see. Au départ nous devions arriver à Hue et partir dans la foulée en avion pour Hanoi, mais nous avons préféré nous laisser un jour de visite.

• Hanoi – 2 jours : par manque de temps, nous n’avons pas pu visiter Hanoi. A part un magnifique spectacle de marionnettes, de bons restaurants. Il s’agissait seulement d’une étape pour nous rendre à la Baie d’Halong

• Baie d’Halong – 2 jours : c’était une étape coup de coeur de ce voyage. La baie d’Halong c’est juste magique, la voir en photo ne suffit pas pour se rendre compte de la beauté et de la magie des lieux. Une des septième merveilles de la nature et c’est peu dire ! Je ferais un article détaillé sur la croisière 🙂

• Phu Quoc – 6 jours : c’était notre étape repos. Nous avons adoré séjourner à Phu Quoc, les plages sont juste sublimes, on se croirait presque en vacances tiens 🙂 Tout est beau, il fait chaud, les hôtels qu’on a fait étaient juste parfaits (j’en rêve encore) ! C’était tout ce qu’il fallait pour se détendre & se remémorer de toutes les belles choses que nous avons vu durant notre voyage.

Conseils & Astuces

Avant de partir, je me posais des tas de questions sur nos déplacements entre ville à une autre, sur les taxis & les moyens de transports les plus intéressants, l’utilisation d’une carte SIM, le change de notre monnaie en dong…

Voici une petite liste exhaustive qui j’espère répondra aux attentes concernant notre petite vie quotidienne au Vietnam :

• les taxis : pour nos déplacements en ville, nous avons pas mal privilégié les taxis. Il faut dire que la course ne coûte presque rien, comptez en moyenne 8000 à 9000 dongs au km (0,30 €). Alors bien sûre, tout est négociable 🙂 ça nous arrivait par moment de demander un prix plus favorable surtout pour les itinéraires longs comme de l’aéroport excentré au centre ville. C’est très rare de se faire avoir, même si ça nous est malheureusement arrivé 2/3 fois. Genre le mec qui commence la course à 80 000 dongs sur son compteur au lieu de 8000 🙂 Bon ok c’est 3€ mais sur le coup ça fou les boules de se faire avoir !

  • Vérifiez le compteur dès votre entrée dans le taxi (la plupart des taxis ont ce type de dispositifs).
  • Evitez de négocier pour des petites courses, car le prix que vous paierez peut être moindre sur le compteur et le mec exigera souvent le prix négocié au départ
  • Privilégiez également les groupes connus (Mai Linh, Vinasun…) pour vous éviter l’arnaque à 200000 dongs la course de 2 minutes 🙂 – ça sent le vécu. 
  • Pensez également à vérifier si le taximan possède une licence, et qu’il porte également un uniforme.
  • Si vous le pouvez, faites le suivi en direct du trajet avec google maps (parfaitement adapté pour le Vietnam comparé à plans de Apple). Les taximan sont bien gentils, mais parfois ils ne vous comprennent pas, ou alors ils vont essayer de gratter quelques minutes en plus, pour vous faire payer plus 🙂

• la monnaie, l’argent sur place : avant mon départ, j’ai souscrit une option à l’internationale avec ma banque (comptez environ 17€). Cette option m’a permis de m’éviter la mauvaise surprise d’avoir des frais à chaque paiement ou retrait du fait que la devise est en dong ou en dollar.
Nous avons donc pris une partie en espèce pour se restaurer sur place ou se faire plaisir sur les marchés 🙂
L’autre partie du budget était sur notre compte en banque, afin de régler les frais plus importants : les nuits & frais d’hôtels, l’avion, les transports…
Avec cette configuration, nous n’avons pas eu de soucis, si ce n’est le gros avantage de ne pas se balader avec beaucoup d’espèces sur soi.

  • Lorsque vous négociez, ou lorsque vous allez pour faire une transaction, évitez de montrer les gros billets. Nous faisions exprès de faire des petits paquets avec des montants plus petit pour éviter une arnaque (la seule fois où nous avons eu le malheur de le faire, un taxi clandestin nous proposait une course à 80000 dongs, puis il est passé à 200000 dongs sans raison quelconque).
  • Baladez-vous toujours avec une petite partie d’espèces. Même si nous n’avons jamais eu de soucis, on ne sait jamais.
  • Pour le change des euros (ou autres monnaie) en dong, vérifiez que les billets pour échange soient en bon état (nous nous sommes vu refuser des billets déchirés ou avec des traces de markers).
  • Privilégiez l’euro : le taux d’échange en cette période était très intéressant. Même en payant en dollar, nous gagnions par moment au change. (ceci est peut être amené à évoluer en fonction du cours de l’euro).
  • Pour le change, pensez à mettre une application de convertisseur pour éviter une éventuelle arnaque. N’allez surtout pas en banque, le taux de change est bien plus intéressant dans certaines boutiques en ville et même à l’hôtel. Et pour vérifier si un taux est bon, il suffit tout simplement de jeter un coup d’oeil rapide sur google, ou consulter le taux de change actuel via les applications de convertisseur.

• le téléphone : C’était ma préoccupation première, même si je tenais absolument à me couper du monde durant 2 petites semaines 🙂
Le téléphone est indispensable, notamment pour vous repérer via google maps par exemple. Il suffit tout simplement d’acheter une carte sim (pas plus de 10€).
Les vendeurs de carte sim au Vietnam ne manquent pas, même à votre arrivée à l’aéroport des vendeurs vous demandent si vous êtes intéressés, avec la possibilité parfois de réserver un taxi (surtout les grandes villes comme Ho chi Minh Ville & Hanoi). Au départ nous n’avons pris qu’une seule carte, puis je me suis lancée également pour en acheter une. Deux cartes sim nous ont largement suffit pour 18 jours ! Et ce, le téléphone toujours actif (pas de mode avion).

• les transports au Vietnam : Pour la plupart de nos déplacements d’une ville à une autre, nous avons opté par le moyen le plus rapide : l’avion. Vous avez également le choix de prendre parfois le train ou le bus, mais en général les trajets étaient assez longs et pénible. Tout dépend de votre budget. L’avion reste un des plus confortables selon mon avis. Nous réservions très souvent les vols la veille, et en général nous en avions pour une centaine d’euros pour deux personnes. Privilégiez si vous le pouvez Vietjet Air qui propose des prix plus intéressants que Vietnam Airlines (même si parfois avec le bagage en soute, on s’y retrouve en terme de tarifs). Nous avons testé les deux compagnies car les horaires étaient plus avantageux d’une compagnie à une autre.
Par moment, certains avions ne desservent pas certaines villes. Nous en avons fait l’expérience pour nous rendre de Hoi An à Hué. Si je me souviens bien, nous avons eu le choix entre le train, le bus ou un chauffeur privé. Nous avons opté pour un trajet en voiture avec Hoi An Trajets que nous recommandons fortement (le site est en français : http://hoiantrajets.com/trajet-hue-hoi-an-en-voiture-privee/) Pour 72€ (1900000 dongs) nous avons pu visiter les Montagnes de marbre, la statue de Lady Buddha, le Col des nuages et le village des fantômes (An Bang). C’était juste génial ! Le conducteur était adorable, nous avons vécu une superbe expérience.

Le Vietnam en bref

Dur d’être bref. Nous avons vu et découvert tellement de choses !

Ce pays nous a tant t’apporté, autant à Doudou qu’à moi. J’ai compris beaucoup de choses essentiels, qui m’ont sûrement manqué durant toutes ces années. Notamment le fait qu’au Vietnam vous ne risquez pas de mourrir de faim, avec tous les stands de street-food & restaurant locaux… ça m’a ouvert les yeux sur mon amour – obssession – pour la bouffe 🙂

Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’histoire de ce pays et la manière dont les vietnamiens semble vivre de manière simple & positive. Même si à chaque édifice, on peut constater quelques fissures, nous n’avons jamais été mal accueillis par les vietnamiens.

Tout est beau au Vietnam. Il suffit juste de quitter nos casquettes d’occidentaux pour en apprécier toute sa beauté. Chose que par moment nous avons eu du mal à faire, mais quand nos regards changeait, tout était parfait ! 🙂

 

Cet article est mené a évolué.
C’est mon tout premier et j’espère qu’il vous plaît.
Je réponds avec grand plaisir à toutes vos questions si vous souhaitez plus d’informations sur le Vietnam, je ne suis pas experte, mais ça me ferait plaisir de vous aider.

À bientôt,
Lapetiteadeesse <3

Laisser un commentaire